Italie: Mort de Gora Thiam à Livourne: la communauté sénégalaise en colère

    Gorgui
    Par Gorgui
    Catégories: Diaspora

    0/5 étoiles (0 votes)

    La communauté sénégalaise dénonce une "violation des droits de l'homme" pour la mort de Gora Thiam, 59 ans sénégalais, résidant à Livourne depuis 28 ans et titulaire d'un permis de séjour régulier. L'homme est décédé le 15 janvier après avoir été hospitalisé pendant environ 5 mois dans le service des maladies infectieuses de l'hôpital de Livourne.

    Selon la reconstruction du président de la communauté Mbaye Diop "le personnel de l'hôpital n'a pas communiqué le décès à sa famille, ni à la communauté sénégalaise, ni au consulat du Sénégal à Livourne. Une centaine de compatriotes s’est rendu ce matin dans les locaux de l'hôpital pour exprimer leur colère.

    image

    Le jeune homme âgé de 59 ans a été enterré dans le cimetière des Lupi quatre jours après sa mort, le vendredi 19 janvier. Les amis n’auraient été informés de la nouvelle que dimanche, après avoir demandé son état de santé.

    Ainsi, la communauté sénégalaise demande que le corps soit exhumé car Gora Thiam est musulman. "Il a ses droits et les modalités de son enterrement doivent étre respectées" a déclaré Mbaye Diop responsable de la communauté sénégalaise de Livourne.

    Le service sanitaire de la ville de Toscane Nord Ouest rapporte que " comme le prévoient les procédures dans ces cas, le personnel du service a appelé. Cependant, aucune réponse n'a été reçue des deux téléphones mobiles indiqués par le patient, malgré le fait qu'un message ait également été laissé sur le répondeur téléphonique. Le corps, comme dans le cas des décès à l'hôpital, a ensuite été transféré à la morgue où il a séjourné pendant les 48 heures indiquées pour la présentation des membres de la famille. Après que ce temps se soit écoulé sans succès, la police mortuaire a été contactée pour que le corps soit transféré au cimetière.

    Le directeur de l'hôpital, qui a rencontré des représentants de la communauté sénégalaise, a annoncé qu'une enquête interne serait ouverte pour s'assurer que tout avait été fait conformément aux procédures.

    Avec diasporavision

    FacebookTwitterFacebookLinkedInPinterest