Cristiano Ronaldo accusé de viol : faute de preuves, la justice américaine abandonne les charges

    Chloé Affoué Djué
    Par Chloé Affoué Djué
    Catégories: People

    0/5 étoiles (0 votes)

    image

    Cette affaire aura failli lui coûter sa carrière. Le 27 septembre 2018, Kathryn Mayorga dépose plainte contre Cristiano Ronaldo. Elle accuse le joueur de football de l’avoir violée le 13 juin 2009, lors d’une soirée à Las Vegas. Après moult rebondissements, Cristiano Ronaldo peut enfin souffler ! Faute de preuves, la justice américaine a décidé d’abandonner les charges contre le footballeur portugais ce lundi 22 juillet.

    Fin de l’affaire ?

    Kathryn Mayorga avait donné des détails glaçants sur ce qu’il se serait passé lors de cette soirée du 13 juin 2009.

    Au moment où elle sortait de la salle de bains, elle accuse Ronaldo de l’avoir poussée sur un lit, pour tenter d’avoir une relation sexuelle avec elle. Et c’est parce qu’elle se protégeait le sexe de ses mains pour éviter d’être pénétrée qu’il l’aurait sodomisée, tandis qu’elle criait “non, non, non”


    expliquait le journal Der Spiegel il y a plusieurs mois.

    Si Cristiano Ronaldo a toujours fermement démenti les faits, son image a été entachée. Mais ce 22 juillet, la justice américaine a finalement décidé de ne pas inculper Cristiano Ronaldo pour viol, faute de preuves. Selon nos confrères de TMZ, les « accusations ne peuvent pas être prouvées au-delà d’un doute raisonnable sur la base des informations disponibles ». Une bonne nouvelle pour le sportif qui ne sera donc pas poursuivi pour viol aux Etats-Unis.

    FacebookTwitterFacebookLinkedInPinterest