May, petite soeur de Amel Bent: "je me moque des comparaisons"

    Fifi
    Par Fifi

    0/5 étoiles (0 votes)

    Chez Amel Bent, la musique tourne à l'affaire de famille ! Sa petite soeur Mélissa se lance à son tour dans la chanson, sous le nom de May. La jeune artiste a peut-être craint les comparaisons avec son aînée, mais le ton a aujourd'hui changé : "Aujourd'hui, je m'en moque" !

    "Je ne veux pas être la nouvelle Amel Bent" ! C'est ainsi que Sudpresse titre son entretien avec May, paru dans le numéro du lundi 16 novembre du quotidien belge. La chanteuse s'est livrée sur la réalisation de son tout premier EP, intitulé Été 2018 et sorti le 3 novembre. Elle a également répondu aux inévitables comparaisons avec sa grande soeur, la chanteuse et coach de l'émission The Voice, Amel Bent.

    "Il y a quelques années, j'en étais effrayée. J'avais peur qu'on dise que j'étais pistonnée. J'ai eu cette étiquette de 'soeur de' toute ma vie. Aujourd'hui, je m'en moque, explique May à Sudpresse. Je suis tellement fière du travail d'Amel. Et puis, musicalement, on est à l'opposé. Du coup, je n'ai plus peur de cette comparaison. Une personne qui écoutera ma musique comprendra que nos univers sont totalement différents, même si nous avons une sensibilité qui se rapproche".

    Cette fierté est un sentiment partagé. Amel Bent a en effet exprimé la sienne en annonçant la sortie de l'EP Été 2018 sur Instagram. "Quelle immense fierté et quelle émotion de pouvoir enfin partager ton travail, ton talent, ta sensibilité, ta voix et ta plume avec le monde... J'espère que tu récolteras ma soeur, les fruits de l'amour et la joie que tu sèmes à travers ta musique ! Inch'Allah ce n'est que le début", avait écrit l'interprète du single 1, 2, 3 (feat. Hatik).

    Prochain challenge pour May : la scène, dès que la situation sanitaire le permettra et que les restrictions du gouvernement (qu'Amel avait ouvertement déplorées) seront levés !

    image

    FacebookTwitterFacebookLinkedInPinterest