Mort de Kobe Bryant : Les conclusions de l'enquête révèle que ...

    Alice Tabita
    Par Alice Tabita Commentaires (1)
    Catégories: People

    0/5 étoiles (0 votes)

    Le 28 janvier dernier, c'est avec effroi et incrédulité que le monde apprenait la disparition de Kobe Bryant, l'une des légendes du basket-ball américain. Le mythique joueur des Lakers se rendait à un match de sa fille Gianna. Six autres passagers et un pilote complétaient le tragique équipage qui a trouvé la mort dans le crash de l'hélicoptère, qui n'a pu éviter les collines de Calabasas. 
     
    Depuis, une enquête avait été diligentée pour tenter de déterminer les causes exactes de l’accident. Il y a quelques jours, quelques informations étaient révélées : les enquêteurs avaient réussi à mettre la main sur des pièces à conviction, mais apparemment ces dernières n’avaient pas apporté les informations nécessaires pour tirer une conclusion.
     
    Pas de défaillance mécanique à l'origine de l'accident
     
    Mais rebondissement en ce mardi 9 février. Selon la BBC, le rapport officiel a été remis et il conclut qu'Ara Zobayan, le pilote, aurait été désorienté au milieu du brouillard. C'est ce que déclarent les enquêteurs américains de la sécurité aérienne. Ara Zobayan avait dit aux contrôleurs aériens que l'hélicoptère sortait d'un nuage épais alors qu'il effectuait une descente. « Cette manœuvre est cohérente avec le fait que le pilote ait subi une désorientation spatiale dans des conditions de visibilité limitée », a déclaré Robert Sumwalt, président du National Transportation Safety Board (NTSB) des États-Unis.
     
    Le NTSB qui a enquêté sur les circonstances du crash va maintenant se réunir afin de voter sur la cause probable de l'accident. Mais M. Sumwalt a déclaré que le comité discuterait également « de la pression exercée sur le pilote pour terminer le vol ». «Quelles étaient les attentes du pilote dans le cadre de la politique de l'entreprise ? , a-t-il demandé. Est-ce qu'il s'est mis la pression, et quelles manoeuvres aurait-il dû réaliser afin d'éviter de voler dans les nuages ? ». 
     
    Pour l'heure, une seule chose semble sûre. Le NTSB ne revient pas sur sa précédente constatation qui indiquait qu'il n'y avait aucune preuve de défaillance mécanique de l'hélicoptère Sikorsky S-76B. L'accident serait donc bien la conséquence d'une tragique défaillance humaine. Pas évident que ces conclusions apportent le moindre soulagement à la veuve de la légende, Vanessa Bryant, pas plus qu'à ses filles Natalya, Bianka et Capri...

    image

    FacebookTwitterFacebookLinkedInPinterest